Faire un don d'archives

Donner ses archives, c'est possible !

Les services d'Archives publics, tel que les AMMG, conservent principalement des documents issus de leurs collectivités ou établissements publics de rattachement (commune, intercommunalité...).
Elles sont cependant également habilitées à collecter, conserver, communiquer et valoriser des archives privées.

Les archives privées peuvent être familiales, associatives, syndicales ou provenir d'entreprises.
Elles  sont des sources précieuses pour l'histoire locale, sociale, économique...
En tant que sources complémentaires des archives publiques, elles ont toute leur place dans les services d'archives publics.

Les AMMG peuvent prendre en don des documents relatifs à l'histoire grenobloise ou métropolitaine (territoire des 49 communes membres).

Il arrive toutefois que nous réorientions des propositions de dons vers les Archives Départementales de l'Isère : soit parce que ces archives concernent plus largement le territoire du département, soit pour des raisons de cohérence avec les fonds déjà conservés.

Qui peut donner ses archives ?

  • Si vous êtes un particulier

Vous pouvez donner des archives familiales, des documents recueillis au fil du temps, d'une activité...

Vous pouvez donner des pièces isolées (une carte postale, un livret de famille...) ou des fonds plus conséquents (les archives, d'un chercheur, d'un artiste, d'une personnalité impliquée dans la vie locale...).

Si les volumes ne sont pas trop importants ou si vous ne souhaitez pas vous défaire de certains documents, nous pouvons envisager dans certains cas de ne conserver aux Archives qu'une numérisation des originaux papier.

  • Si vous représentez une association, une entreprise, un syndicat

vous pouvez donner des archives relatives au fonctionnement interne de votre structure, à son activité sur le territoire...

Dans le cas de dons importants, nous demanderons qu'un premier classement et tri soit réalisé, avec nos conseils naturellement notamment pour nous permettre d'évaluer les fonds : métrage linéaire, lieux de conservation, type de supports...

Pour les archives issues de dons privés, les délais de communicabilité applicables ne sont pas ceux appliqués aux archives publiques.
Ils peuvent être adaptés pour répondre à vos besoins et protéger temporairement la vie privée de vos collaborateurs ou les intérêts de votre structure.

Le cas des collectes organisées par les Archives

Depuis plusieurs années, le réseau des Archives en France organise des campagnes thématiques de collecte de documents auprès des particuliers. Le but est de favoriser les dons et d'avoir davantage d'éléments relatifs à la vie quotidienne des individus, vie quotidienne qui ressort peu des archives administratives.

Lorsqu'une grande collecte est lancée le site www.lagrandecollecte.fr est mis à jour

Il y a ainsi eu à Grenoble :
- une première collecte relative à la 1ère Guerre mondiale (lettres, journaux intimes, photos…),
- une seconde relative aux femmes.

La dernière, à notre initiative cette fois, est intitulée « Mémoire de confinement » a pour but de préserver la mémoire de ce moment particulier dans un contexte inédit qui a bouleversé les habitudes et le quotidien. Nous avons ainsi collecté des photos de places désertes, des essais sur cet isolement, des poèmes, des dessins…).
Initialement centrée sur ce qui est devenu le 1er confinement cette collecte c'est élargie à l'impact de la pandémie COVID-19.


Pour toutes ces collectes, il est toujours possible de nous adresser vos dons.

Comment faire un don

Pour tout vos dons vous pouvez nous contacter par mail en nous indiquant :

  • vos coordonnées
  • la nature de votre don
  • son histoire
  • le volume que celà répresente

L'astuce d'Archy !

Factures, relevés de sécurité sociale, loyers, documents fiscaux…
Etes-vous plutôt du genre à trop garder "on ne sait jamais…" ou à détruire trop vite "ça ne sert à rien" ?

Pour vos archives personnelles (électroniques ou papier), vous trouverez des réponses sur les délais de conservation sur service-public.fr